Le Sahel : négocier, combattre, gouverner ?

Karl von Clausewitz notait déjà : «Une grande partie de l’information obtenue en temps de guerre est contradictoire, une partie encore plus grande est fausse, et de loin la plus grande partie est sujette à une incertitude considérable». Ce weekend, en évoquant le conflit du Sahel lors de son adresse au sommet de l’Union africaine de Nouakchott, le président Macron, pourrait penser à ces mots de von Clausewitz.

 

lire la suite ici : Le Sahel  : négocier, combattre, gouverner  ?

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.